Ferrari 166 Inter

Ferrari 166 Inter. 1949-1951 (Prod. 38). F/R. (V12) 1995 cm³. Coupé, Cabriolet. En mars 1949, au Salon de Genève, Enzo Ferrari présente la 166 Inter, première Ferrari de grand tourisme à usage routier qui sera produite en petite série. Elle est dérivée des 166 Sport de compétition et établie sur un châssis tubulaire sur un empattement de 242 cm. Le moteur 2 litres à simple arbre à cames en tête développe 90 chevaux et est accouplé à une boîte 5 vitesses. Le coupé est réalisé par les Stabilimenti Farina sur un dessin de Franco Martinengo. Les Stabilimenti Farina vont fabriquer quatre exemplaires de leur coupé. A Genève, ils montrent également un cabriolet dont les lignes rappellent celles du cabriolet Simca Huit vu au Salon de Paris. Ce cabriolet existe en deux exemplaires. Le carrossier Touring propose aussi un coupé sur base 166 Inter à partir du printemps 1949. Il est produit à trois exemplaires. En octobre 1949, au Salon de Paris, le coupé Touring est modifié avec une ligne « ponton » et un moteur plus puissant (110 ch). Huit modèles seront habillés de cette nouvelle carrosserie. En mai 1950, au Salon de Turin, Touring présente une troisième version de la carrosserie avec un arrière fuyant. Dix voitures seront ainsi fabriquées. En 1950, Ghia propose un unique coupé 166 Inter dessiné par Felice Mario Boano. A l’automne 1950, c’est au tour de Vignale d’habiller huit châssis 166 Inter d’une carrosserie rappelant celle de la berlinette 166 MM. Au Salon de Paris 1950, Les Stabilimenti Farina expose un troisième cabriolet. Enfin, au Salon de Turin 1951, c’est Bertone qui dévoile un dernier cabriolet 166 Inter. En résumé, la production des 38 exemplaires de la Ferrari 166 Inter se répartissent comme suit : Stabilimenti Farina : 4 coupés et 3 cabriolets ; Touring : 21 coupés ; Ghia : 1 coupé ; Vignale : 8 coupés ; Bertone : 1 cabriolet.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire