dimanche 10 décembre 2017

Peugeot 403 longues

Peugeot 403 longues
A l'occasion du Salon de Paris en octobre 1956, Peugeot lance les versions longues de la 403 : les commerciale et familiale. L'empattement est allongé de 24 cm pour permettre d'offrir de l'espace pour le chargement ou les passagers. Les 403 Commericale et Familiale se distingue par leur nbioveau de finition : pare-chocs peints ou chromés, présence ou non d'enjoliveurs de roues et de joncs chromés sur les flancs. A partir d'octobre 1959, les 403 longues peuvent, tout comme la berlinen être équipées du moteur Diesel Indenor.
Production : 1956-1962
Caractéristiques : 4L - 1468 cm³ - 58 ch - 125 km/h / Diesel : 1816 cm³ - 48 ch - 105 km/h


mercredi 6 décembre 2017

Alpine A 110 1600

Alpine A 110 1600
En octobre 1968, Alpine monte le moteur 1.6 litres de la Renault 16 TS dans la berlinette A 110. Il est alimenté par un carburateur double corps Weber 40 DCOE et développe 95 ch SAE. L'Alpine 1600 est dotée d'une boîte à quatre ou cinq rapport au choix. En octobre 1969, la puissance du moteur 1600 est légèrement augmentée tandis qu'Alpine propose le modèle 1600 S avec deux carburateurs double corps Weber 45 qui est encore plus puissante. la 1600 S n'est dotée que de la boîte 5 vitesses.
Production : 1968-1973
Caractéristiques : 4L - 1565 cm³ - 95-102/138  ch - 195/215 km/h 
 
 

vendredi 1 décembre 2017

Triumph Spitfire Mk IV

Triumph Spitfire Mk IV
En novembre 1970, la Triumph Spitfire est remise au goût du jour. Elle reçoit une partie arrière complètement redessinée par Michelotti dans le style de celle de la Stag. A l'avant, le capot est redessiné sans nervure centrale et joint au-dessus des ailes. L'intérieur est également retouché : tableau de bord derrière le volant, sièges plus confortables. La mécanique demeure par contre inchangée : il s'agit toujours du moteur 1.3 litres. La boîte est entièrement synchronisée.
Production : 1970-1974 (70.021 ex.)
Caractéristiques : 4L - 1296 cm³ - 76 ch - 160 km/h


Pontiac Firebird

Pontiac Firebird
Comme la Chevrolet Camaro, la Pontiac Firebird reçoit une toute nouvelle carrosserie en février 1970, disponible uniquement en coupé. La gamme comprend les modèles de base, Esprit, Formula 400 et Trans Am. Le choix des moteurs va du 6 cylindres 4,1 litres  aux V8 de 5,8 ou 6,6 litres.
Production : 1970
Caractéristiques : 6L - 4093 cm³ - 157 ch / V8 - 5799/6558 cm³ - 259/269-350 ch

Toyota Corona

Toyota Corona
La quatrième génération (T80) de la Toyota Corona est présentée en février 1970. Elle est complètement redessinée et dérivée de la Corona Mark II. Elle gagne ainsi en dimensions et en confort. Le choix des carrosseries se limite à la berline 4 portes, au break et au coupé hardtop. Au Japon, Toyota offre une large gamme comprenant les modèles 1500 et 1500 DX, 1600 DX et SL. En Europe, seul le moteur 1500 est proposé en finition de Luxe.
Production : 1970-1973
Caractéristiques : 4L - 1490 cm³ - 77 ch

Chevrolet Camaro

Chevrolet Camaro
En février 1970, la Camaro reçoit une toute nouvelle carrosserie qui n'est plus disponible qu'en coupé fastback. Elle est 5 cm plus longue que le modèle 1969. La gamme comprend les modèles standard, RS, SS et Z 28. Le choix des moteurs est le suivant : 6 cylindres 4,1 litres de 155 ch, V8 5 litres de 200 ch, 5,7 litres de 250 ch, 300 ch (sur SS) et 360 ch (sur Z 28).
Production : 1970
Caractéristiques : 6L - 4093 cm³ - 155 ch / V8 - 5025/5733 - 203/253- à 360 ch
 


jeudi 30 novembre 2017

Vauxhall Firenza

Vauxhall Firenza
Présentée le 20 mai 1971, la Vauxhall Firenza est un coupé deux portes dérivé de la berline Viva. La Firenza est proposée avec le moteur 1.15 litres de la Viva ou avec les 1.6 et 2.0 litres de la Victor. La gamme comprend deux finitions : de Luxe ou SL. La boîte automatique est en option.
Comme la Viva, en août 1971, la Firenza de base reçoit le moteur 1,25 litres. En mars 1972, les moteurs 1.6 et 2.0 sont remplacés par les 1.8 et 2.3 litres. Au Salon de Genève, en mars 1972, Vauxhall lance la Firenza 2300 Sport SL. Son moteur 2.3 litres est alimenté par deux carburateurs Stromberg. L'équipement comprend des sièges baquet à l'avant et à l'arrière et une instrumentation complète.
En août 1972, la gamme est réduite à trois modèles : 1250 De Luxe, 1800 SL et 2300 Sport SL. La production est arrêtée en juillet 1973 pour laisser la place à la nouvelle Magnum.
Production : 1971-1973
Caractéristiques : 4L - 1159/1598/1975 cm³ - 50-61/70/104 ch (1971)
4L - 1256/1798/2279 cm³ - 54/78/111 ch (1971-1973)


Opel Ascona

Opel Ascona (A)
Lancée en novembre 1970, l’Opel Ascona est un nouveau modèle intermédiaire entre la Kadett et la Rekord. L’Ascona partage la même plate-forme que le coupé Manta. Opel propose une version break dénommée Voyage.
Au moment du lancement, la gamme Ascona comprend trois carrosseries (berline 2 ou 4 portes, break 3 portes), deux finitions (de base ou L) et trois moteurs (1.6, 1.6 S et 1.9 S). La boîte automatique est en option.
Production : 1970-1975
Caractéristiques : 4L - 1598/1897 cm³ - 68-80/90 ch - 145-155/160 km/h
 


 

Renault 10

Renault 10
Pour le millésime 1968, la Renault 10 est remise au goût du jour. Les faces avant et arrière sont redessinées. A l'avant, des phares rectangulaires remplacent les optiques rondes et le combiné clignotant-feux de position est placé en-dessous. Les pare-chocs sont dotés de butoirs en caoutchouc noir. A l'arrière, les feux sont également redessinés. A l'intérieur également, quelques retouches sont apportées avec notamment un boîtier des compteurs garni de faux bois.
En septembre 1969, la Renault 10 hérite du moteur 1.3 litres de la nouvelle 12. Un monogramme "1300" à l'arrière permet de la distinguer. La 10 à boîte automatique conserve toutefois le moteur 1100.
Production : 1967-1972
Caractéristiques : 4L - 1108/1289 cm³ - 42/48 ch.

mardi 28 novembre 2017

Jaguar XJ 12

Jaguar XJ 12 
En juillet 1972, Jaguar dévoile la XJ 12. Variante de la XJ 6, elle est dotée du moteur V12 5.3 litres qui équipe déjà la Type E. Il est accouplé à une boîte automatique Borg Warner.
Avec une vitesse de pointe de 225 km/h, la XJ 12 est, à l'époque, considérée comme la berline 4 portes de série la plus rapide du monde. La XJ 12 est proposée avec les deux empattements : 276 ou 286 cm.
Production : 1972-1973 (2.474 SWB + 754 LWB)
Caractéristiques : V12 - 5343 cm³ - 269 ch - 225 km/h

Jaguar XJ 6 L

Jaguar XJ 6 L
En octobre 1972, au Salon de Londres, Jaguar présente une version longue de la berline XJ 6. L'empattement est allongé de 10 cm (286 au lieu de 276), ce qui permet d'offrir plus de place à l'arrière. La XJ 6 L est uniquement disponible avec le moteur 4.2 litres.
Production : 1972-1973 (574 ex.)
Caractéristiques : 6L - 4235 cm³ - 181 ch - 204 km/h

vendredi 24 novembre 2017

Triumph Herald

Triumph Herald 
Le 22 avril 1959 , au Royal Albert Hall, Standard-Triumph dévoile la Herald, nouvelle petite berline qui succède aux Standard Eight et Ten. Le groupe a décidé de la commercialiser sous la marque Triumph plus porteuse. Le style de la Herald est dû à Giovanni Michelotti. Le moteur est le 950 Standard déjà connu.
En 1961, Triumph propose la Herald S, variante à la finition et à l'équipement simplifiés. La Herald 950 est remplacée par le modèle 1200 en 1962. La Herald S continue à être produite comme modèle d'entrée de gamme jusqu'en 1964.
Production : 1959-1962 (1964)
Caractéristiques : 4L - 948 cm³ - 35 ch - 115 km/h
 
 

Ford Anglia Super

Ford Anglia Super
En octobre 1962, l'Anglia Super (type 123E) vient compléter la gamme. Elle reçoit un moteur 1.2 litres et se caractérise par certains équipements : pneus à flancs blancs, bande latérale de couleur contrastée comme le toit, garnitures intérieures en velours. La boîte de vitesses est entièrement synchronisée. Quelques Anglia Super furent également commercialisées avec une peinture métallisée : Blue Mink (200 ex.) ou Venetian Gold (500 ex.).
Production : 1962-1967 (79.223 ex.)
Caractéristiques : 4L - 1198 cm³ - 46 ch - 134 km/h
 
 

Ford Anglia

Ford Anglia
En octobre 1959, Ford lance une nouvelle Anglia (type 105E avec conduite à droite ou 106E avec conduite à gauche pour l'exportation). Elle se caractérise par une lunette arrière inversée, concept esthétique qui permet de concilier une grande ouverture pour le coffre et une garde au toit importante à l'arrière et aussi de garder vitre propre en cas de pluie. L'Anglia est dotée d'un nouveau moteur de 1 litres supercarré qui servira de base pour les moteurs de compétition. Deux finitions sont au programme : standard (avec petite calandre) ou De Luxe. Pour le marché belge, Ford propose également l'Anglia Sportsman dotée d'une roue de secours extérieure à la manière des continental kits américains
Production : 1959-1967 (1.004.737 ex.)
Caractéristiques : 4L - 993 cm³ - 36/38 ch - 120 km/h
 


 

Ford Anglia

Ford Anglia
En octobre 1953, au Salon de Londres, Ford présente l'Anglia (type 100E) qui est complètement redessinée et reçoit une carrosserie monocoque de type ponton comme la Consul. Le moteur conserve les cotes du précédent mais bénéficie de plusieurs améliorations : roulements plus grands, soupapes d'admission et système de refroidissement assisté par une pompe. Il est accouplé à une boîte 3 vitesses ou, en option, à la boîte semi-automatique Manumatic. La suspension avant fait appel à des amortisseurs télescopiques hydrauliques et ressorts hélicoïdaux.
En octobre 1957, l'Anglia bénéficie de quelques retouches : calandre à mailles, tours de phares, lunette arrière élargie, feux arrière agrandis et pare-chocs chromés.
Production : 1953-1959 (345.841 ex.)
Caractéristiques : 4L - 1172 cm³ - 36 ch - 115 km/h


Ford Anglia

Ford Anglia
Fin 1948, Ford présente une Anglia (type E494A) dont la face avant est entièrement redessinée avec un double calandre. Comme le modèle précédent, elle est équipée du moteur 930 en Grande-Bretagne et du 120 0(type E493OA) à l'exportation. Lors de l'arrêt de la production en octobre 1953, l'Anglia E494A poursuit sa carrière sous la forme du modèle Popular en bas de gamme.
Production : 1948-1953 (108.878 ex.)
Caractéristiques : 4L - 1172 cm³ - 30 ch - 90 km/h
 
 

Ford Anglia

Ford Anglia
Présentée le 31 octobre 1939, la Ford Anglia type E04A remplace la 7Y comme modèle d'entrée de gamme de la filiale britannique de Ford. L'Anglia est une évolution de la 7Y. La capacité du coffre à bagage est améliorée en plaçant la roue de secours horizontalement. L'Anglia est disponible en finition standard ou Deluxe. Sur le marché britannique, l'Anglia est dotée du moteur 930 mais, à l'exportation, elle reçoit le 1200 de la Ford Ten.
Production : 1939-1942/1945-1948 (55.807 ex.)
Caractéristiques : 4L - 933/1172 cm³ - 23/32 ch - 90/100 km/h

mardi 21 novembre 2017

Ford Escort Mexico

Ford Escort Mexico
En 1970, une Ford Escort remporte le rallye de la Coupe du monde entre Londres et Mexico avec l'équipage Hannu Mikkola et Gunnar Palm. Pour commémorer l'événement, en novembre 1970, la filiale britannique de Ford propose une édition spéciale de l'Escort, baptisée Mexico. Elle est dotée du moteur 1.6 litres crossflow à carburateur double corps.
Production : 1970-1974 (10.352 ex.)
Caractéristiques : 4L - 1601 cm³ - 86 ch - 165 km/h
 
 

Ford Escort

Ford Escort
La Ford Escort est présentée en janvier 1968 au Salon de Bruxelles. Elle prend la succession de l'Anglia. L'Escort est un modèle à vocation européenne car il est d'abord assemblé, depuis fin 1967, dans l'usine de Halewood en Grande-Bretagne puis, également dans l'usine de Ford Allemagne à Genk en Belgique à partir de septembre 1968. La filiale allemande transfère ensuite, début 1970, la production de l'Escort dans la nouvelle usine de Saarlouis.
La Ford Escort est de technique conventionnelle avec les roues arrière motrices, une boîte 4 vitesses (ou automatique en option), des suspension avant de type MacPherson et un essieu arrière rigide. Le style est classique mais se caractérise par quelques trais originaux tels que la ligne de caisse formant une courbe et la calandre qui se resserre en son centre.
Au moment de son lancement, l'Escort n'est proposée qu'en berline deux portes et en deux finitions : la De Luxe (phares ronds) et la Super (phares carrés). L'Escort Super bénéficie de tapis de sol, d'un allume-cigare et d'une jauge de température d'eau.
En mars 1968, la gamme est complétée par un break. Il offre 40% d'espace de chargement en plus que l'ancienne Anglia Estate. Enfin, une berline 4 portes est lancée fin 1969.
Le moteur Kent est disponible en deux cylindrées : 1.1 litres pour la De Luxe et 1.3 litres pour la Super. Sur certains marchés à l'exportation (France et Italie notamment), Ford propose également un petit 940 cm³.
Production : 1967-1974
Caractéristiques : 4L - 940/1098/1298 cm³ - 35/40-45/48-52 ch - 115/125-130/135-40 km/h
 


 


samedi 18 novembre 2017

Renault 10 Sierra

Renault 10 Sierra
En mars 1970, pour le marché américain, Renault présente une 10 spécialement équipée : bandes décoratives noir mat, phares supplémentaires, rétroviseurs obus, siège garni de tissus coloré "Bikini", etc.
Production : 1970
Caractéristiques : 4L - 1108 cm³

vendredi 17 novembre 2017

Ford Escort GT

Ford Escort GT
Lors de son lancement en janvier 1968, la Ford Escort est proposée dans une version GT dotée d'un moteur plus puissant alimenté par un carburateur double corps Weber et de suspensions renforcées. Son instrumentation comprend un tachymètre, une jauge de pression d'huile et un indicateur de charge de la batterie.  
Pour 1970, la puissance du moteur est portée à 72 ch. L'Escort GT est désormais disponible avec deux ou quatre portes.
Production : 1968-1974
Caractéristiques : 4L - 1298 cm³ - 64/72 ch - 147/158 km/h

 

jeudi 16 novembre 2017

Opel Rekord

Opel Rekord (P2) 
En août 1960, Opel présente une nouvelle génération de son modèle Rekord. Ses dimensions sont plus généreuse avec 9 cm de plus en longueur et 1 cm de plus en largeur. Le style est plus massif et angueleux et se caractérise par une large calandre surmontée des deux phares. Les surfaces vitrées adoptent une configuration classiques. La gamme de la série précédente est reconduite avec les berlines deux ou quatre portes (à partir de décembre 1960) et le break Caravan. Un coupé complète la gamme en août 1961. Il reçoit un moteur 1700 plus puissant. En juin, Opel propose la Rekord L mieux équipée et dotée du moteur 1700 S du coupé.
Production  : 1960-1963 (755.658 ex.)
Caractéristiques : 4L - 1488/1680 cm³ - 50/55-60 ch - 124/129-135 km/h
 


 
 
 

Citroën LN

Citroën LN
Afin de proposer un nouveau modèle de bas de gamme dans le catalogue Citroën, Peugeot (propriétaire de Citroën depuis fin 1974) élabore la LN qui est présentée au Salon de Paris en octobre 1976. La Citroën LN est directement dérivée du coupé Peugeot 104 dont elle conserve la carrosserie. Le moteur est par contre le bicylindre de l'Ami 8.
Production : 1976-1979
Caractéristiques : 2H - 602 cm³ - 32 ch - 120 km/h

Alfa Romeo Montreal

Alfa Romeo Montreal
L'Alfa Romeo Montreal, dévoilée au Salon de Genève, en mars 1970, est une voiture de grand tourisme reprenant la carrosserie du prototype créé par Bertone pour l'Exposition universelle de Montreal en 1967 où elle représentait "l'aspiration suprême de l'automobile d'aujourd'hui". Son moteur, placé à l'avant, est un V8 de 2.6 litres à quatre arbres à cames en tête alimenté par injection. Il est dérivé de celui de la Tipo 33.3 de compétition. La Montreal a été produite entre décembre 1970 et juillet 1974 mais sa commercialisation s'est prolongée jusqu'en 1977, le temps d'écouler les stocks.
Production : 1970-1974 (3.925 ex.)
Caractéristiques : V8 - 2593 cm³ - 200 ch - 220 km/h
 

Citroën SM

Citroën SM
Au Salon de Genève, en mars 1970, Citroën dévoile un prestigieux coupé de grand tourisme, la SM. Elle est le fruit de la collaboration entre Citroën et Maserati. La SM reprend la suspension hydraulique et le correcteur d’assiette de la DS, ce qui lui assure un confort de conduite. La ligne aérodynamique se caractérise par une large proue et des voies arrière moins larges. Les six phares à iode et la plaque minéralogique sont abrités derrière une large paroi en plexiglas. A l’intérieur, la SM offre quatre vraies places et l’équipement généreux : volant réglable, climatisation, sièges confortables. La mécanique provient de chez Maserati, marque rachetée par Citroën à la fin des années 1960. Il s’agit d’un V6 de 2670 cm³ à quatre arbres à cames en tête développant 170 ch. Il est alimenté par trois carburateurs double corps Weber. La Citroën SM peut atteindre les 220 km/h.
En juillet 1972, le moteur de la SM est doté de l'injection électronique Bosch D-Jetronic (178 ch). La consommation d'essence diminue ainsi de 10%. Un an plus tard, Citroën propose, en Europe, la boîte automatique sur la SM (elle équipait déjà les modèles américains depuis 1971). Sur la SM automatique, la cylindrée du moteur est portée à 3 litres (2965 cm³, 180 ch) pour compenser la perte des performances. La carrière de la SM se termine en 1975. L’échec commercial de cette brillante GT est sans aucun doute dû à la crise pétrolière, aux premières limitations de vitesse mais aussi à un réseau commercial mal préparé pour vendre et assurer le service après-vente d’une telle voiture.
Production : 1970-1975 (12.920 ex.)
Caractéristiques : V6 - 2670/2965 cm³ - 170-178/180 ch.








Matra 530 LX

Matra 530 LX
En mars 1970, Matra apporte quelques retouches à la 530 qui devient 530 LX : butoirs de pare-chocs, bas de caisse et panneau arrière de couleur noire, roues sans enjoliveurs, lunette arrière en verre non amovible. Le moteur est toujours le V4 Ford de 1,7 litres développant 75 ch.
Production : 1970-1973
Caractéristiques : V4 - 1699 cm³ - 75 ch - 175 km/h
 

Chrysler Valiant

Chrysler Valiant (VJ)
Présentée en mai 1973, la VJ est une évolution de la VH. Elle s'en distingue par quelques retouches esthétiques et, notamment, le retour à des phares ronds.
Production : 1973-1975 (90.865 ex.)
Caractéristiques : 6L - 3523/4014/4342 cm³ - 140/165-185/203 / V8 - 5211 cm³ - 230 ch

 

Chrysler Valiant

Chrysler Valiant (VH)
En juin 1971, Chrysler présente la Valiant VH dotée d'une nouvelle carrosserie entièrement conçue en Australie. La gamme comprend cinq niveau : Ranger (3.5), Ranger XL, Pacer, Regal (4.0) et Regal 770 (4.3 ou V8).  
Production : 1971-1973
Caractéristiques : 6L - 3523/4014/4342 cm³ - 140/165-185/203 / V8 - 5211 cm³ - 210-230 ch


 

Chrysler Valiant

Chrysler Valiant (VG)
En août 1970, Chrysler annonce la Valiant VG qui adopte des phares rectangulaires. mais la principale nouveauté est l'adoption d'un nouveau moteur Hemi-6 de 4 litres. Sur la Valiant Pacer, il est alimenté par un carburateur double corps ou, en option, quadruple corps.
Production : 1970-1971 (46.374 ex.)
Caractéristiques : 6L - 4014 cm³ - 165-185 à 235 ch / V8 - 5211 cm³ - 210-230 ch

 

Chrysler VIP

Chrysler VIP (VF)
En mars 1969, Chrysler Australia présente les nouvelles Valiant VF. Le modèle haut de gamme VIP est désormais établi sur un empattement plus long (285 cm au lieu de 274). Il se distingue aussi par ses doubles optiques à l'avant.
Production : 1969-1970
Caractéristiques : 6L - 3682 cm³ - 160 ch / V8 - 5211 cm³ - 230 ch
 
 

Chrysler Valiant

Chrysler Valiant (VF)
En mars 1969, Chrysler présente la Valiant VF qui se distingue de la VE par des faces avant et arrière redessinée. La calandre est désormais convexe et les clignoteurs sont placé au dessus des ailes avant. La gamme comprend les modèles de base, Regal et Regal 770. La VIP est désormais un modèle distinct établi sur un empattement allongé. Une nouvelle carrosserie est proposée : un coupé hardtop. Enfin la cylindrée du moteur V8 est portée à 5.2 litres. En courant d'année, Chrysler présente la Valiant Pacer, une berline sportive dotée du moteur 6 cylindres dans une version poussée à 175 ch. 
Production : 1969-1970 (52.944 ex.)
Caractéristiques : 6L - 3682 cm³ - 145-160-175 ch / V8 - 5211 cm³ - 210-230 ch




Chrysler Valiant

Chrysler Valiant (VE)
En octobre 1967, Chrysler présente une nouvelle Valiant. Elle conserve la plateforme des modèles américains et certains éléments de carrosserie provenant de la Dodge Dart. Le moteur 3.7 litres est désormais également disponible dans une exécution plus puissante alimentée par un carburateur double corps. Aux côté des finitions de base et Regal s'ajoute la luxueuse V.I.P. uniquement mue par le moteur V8.
Production : 1967-1969 (68.688 ex.)
Caractéristiques : 6L - 3682 cm³ - 145-160 ch / V8 - 4473 cm³ - 180 ch




 

Chrysler Valiant

Chrysler Valiant (VC)
En mars 1966, Chrysler présente la Valiant VC. dérivée de l'AP6, elle reçoit une carrosserie redessinée dans un style plus anguleux et une large calandre incorporant les optiques. La gamme comprend toujours les berlines et break en finition de base ou Regal. Sur les Valiant V8, les freins avant à disque sont proposés en option. A la suite de sa présentation au Salon de Londres 1966, la Valiant VC a été diffusée en Grande-Bretagne sous les dénominations Medium, Regal Highline et Premium V8.
Production : 1966-1967 (65.634 ex.)
Caractéristiques : 6L - 3682 cm³ - 145 ch / V8 - 4473 cm³ - 180 ch


Chrysler Valiant

Chrysler Valiant (AP6) 
En mars 1965, la Valiant AP6 succède à l'AP5. elle conserve la même carrosserie mais la calandre est redessinée. En août 1965, elle est proposée avec le moteur V8. la Valiant V8 se distingue pas son toit garni de vinyle, un motif sur les flancs et des sièges individuels à l'avant.
Production : 1965-1966
Caractéristiques : 6L - 3682 cm³ - 145 ch / V8 - 4473 cm³ - 180 ch