samedi 24 février 2018

Renault 4

Renault 4 
Le modèle 1975 de la Renault 4 reçoit une nouvelle calandre noire. La gamme comprend les modèles Luxe (pare-chocs sans butoirs et jantes sans enjoliveurs) et Export.
Production : 1974-1975
Caractéristiques : 4L - 782 cm³ (exportation : 845 cm³) - 27 ch - 110 km/h


Renault 4

Renault 4
En octobre 1971, Renault équipe les 4 d'un moteur à la cylindrée légèrement augmentée par suréalésage. La gamme comprend toujours deux modèles : la 4 Luxe et la 4 Export. Cette dernière se distingue par des vitres arrière coulissante et des baguettes en inox garnissant les bas de caisse. A l'exportation, le moteur demeure le 850 cm³.
Au millésime 1973, la 4 Luxe perd ses crosses de pare-chocs. Pour le millésime 1974, les Renault 4 reçoivent la boîte de vitesse de la 6. Sur la calandre apparait le nouveau logo Renault.
Production : 1971-1974
Caractéridtiques : 4L - 782/845 cm³ - 30 ch SAE (27 ch DIN) - 110 km/h 


Renault 4

Renault 4 
En septembre 1967, Renault rejeunit la 4 en la dotant d'une nouvelle calandre large englobant les phares. Les pare-chocs sont également redessinés, plus épais et moins anguleux. La boîte est à quatre vitesses entièrement synchronisées. La gamme comprend les version Luxe, Export et Parisienne. Le moteur 5 CV est option sur les Export et Parisienne. 
Au millésime 1969, la 4 reçoit le train avant renforcé de la nouvelle 6. La gamme est simplifiée avec la disparition du modèle Parisienne et de l'option 5 CV. Notons qu'à l'exportation, les Renault 4 sont équipées de ce moteur 5 CV. La gamme 1969 en Belgique comprend trois versions : Luxe, Grand Luxe et Export.
Production : 1967-1971

Caractéristiques : 4L - 747/845 cm³ - 30 ch - 110 km/h


 

Renault 4 Parisienne

Renault 4 Parisienne  
Au début de l'année 1963, en collaboration avec le magazine Elle, la Régie Renault lance une opération visant à séduire les femmes. Du 8 mars au 15 juillet 1963, les lectrices de l'hebdomadaire ont l'occasion de prendre le volant d'une Renault R4 noire spécialement habillée de motifs cannés ou écossais, baptisée Parisienne. Le succès est tel que Renault décide de proposer la Parisienne dans la gamme R4 à partir de décembre 1963.
Production : 1963-1967
Caractéristiques : 4L - 747/845 cm³ - 32 ch - 110 km/h

Renault 4 Export

Renault 4 Export
Au Salon de Paris, en octobre 1963, Renault ajoute une version Export à la gamme R4. Elle reçoit des sièges avant séparés et une banquette arrière repliable. Au millésime 1965, avec la disparition de la version Super, l'Export est dotée au choix du moteur 4 CV ou 5 CV.
Production : 1963-1967
Caractéristiques : 4L - 747/845 cm³ - 32 ch - 110 km/h

Renault 4 Super

Renault 4 Super
Au Salon de Paris, en octobre 1961, Renault présente une exécution luxueuse de la nouvelle R4, la Super. La R4 Super est dotée d'une version plus puissante du moteur développant 32 ch SAE au lieu de 26,5 et alimenté par un carburateur Zenith de 28. L'aménagement intérieur comporte des banquettes avec mousse plus épaisse et une garniture spécifique. La banquette arrière est repliable, permettant d'augmenter la capacité de chargement. Extérieurement, la R4 Super se distingue par ses doubles pare-chocs en tube chromé et un hayon arrière avec glace descendante et s'ouvrant vers le bas. En octobre 1962, la R4 Super reçoit le moteur 850 de la Dauphine à puissance inchangée. La première vitesse est synchronisée. En octobre 1963, la R4 Super perd son originalité en recvant des pare-chocs classiques et un hayon arrière s'ouvrant vers le haut. La R4 Super est désormais simplement une version à moteur 5 CV de la R4 Export. Ce sera son dernier millésime
Production : 1961-1964
Caractéristiques : 4L - 747/845 cm³ - 32 ch - 110 km/h

Mazda 1800

Mazda 1800 
Au Salon de Tokyo 1968, Mazda présente le modèle Luce 1800. Il s'agit d'une variante de la 1500 dotée d'un moteur à la cylindrée augmentée. La 1800 se distingue par son capot doté d'un bossage. Comme la 1500, elle est disponible en berline quatre portes et en break.
Production : 1968-1972
Caractéristiques : 4L - 1796 cm³ - 100 ch - 165 km/h


Mazda 1500

Mazda 1500
Au Salon de Tokyo 1965, Mazda expose un nouveau prototype Luce. Comme celui montré deux ans plus tôt et jamais mis en production, ce prototype a été réalisé en Italie chez Bertone, par le jeune styliste Giorgetto Giugiaro. La ligne fine et élancée particpe à l'élégance de cette berline. Cette fois, Mazda va donner une suite au prototype. Le modèle Luce de série est lancé en août 1966. En novembre, au Salon de Tokyo, la gamme est déjà complétée par la berline S et le break. La 1500 S est dotée d'un moteur plus puissant alimenté par deux carburateurs double corps Stromberg.
La Mazda Luce arrive en Europe en janvier 1967. Elle est présentée en première européenne au Salon de Bruxelles. La production de la berline 1500 est arrêtée au début de l'année 1972 et celle du break en fin d'année.
Production : 1966-1972 (121.804 ex.)
caractéristiques : 4L - 1490 cm³ - 78/86 ch - 150/160 km/h



Matra-Simca Bagheera X

Matra-Simca Bagheera X
En août 1977, Matra remplace le modèle Courrèges par la nouvelle Bagheera X. Elle reprend le moteur 1.4 litres de la S. Extérieurement, la X se distingue par des filets décoratifs apposés sur les pare-chocs et le long de la ligne de caisse. Deux teintes exclusives sont proposées : black metal et silver metal. L'équipement comprend un essuie-glace sur la lunette arrière, un garnissage intérieur en velours, une montre digitale. Sur le modèle 1979, les filets décoratifs ne sont plus apposés que sur les pare-chocs qui sont munis de butoirs en caoutchouc. A l'intérieur, les placages en liège sont remplacés par du velours. Le modèle 1980 se distingue par un garnissage des sièges en tweed. Notons que sur les contre-portes, les accoudoirs sont désormais intégrés en creux, ce qui améliore la largeur aux coudes.
Production : 1977-1980
Caractéristiques : 4L - 1442 cm³ - 90 ch.


Matra-Simca Bagheera

Matra-Simca Bagheera
En juillet 1976, la Bagheeera bénéficie d'un lifting. Elle reçoit de gros pare-chocs enveloppants, un capot redessiné et des vitres de custode remaniées. Elles perdent leur motif en inox, ce qui permet d'améliorer la visibilité de trois quarts arrière. La face arrière est également retouchée avec l'adoption des grands feux de la Simca 1307/1308 reliés par un bandeau en plastique strié. La gamme comprend le modèle de base (jantes en tôle, moteur 1.3 - ou 1.4 à l'exportation), la S et la Courrèges. L'habitabilité est améliorée avec une garde au toit augmentée de 1,5 cm. Le modèle de base dispose d'une sellerie en tissus écossais. La S conserve les garnitures en tweed. Quant à la Courrèges, elle reçoit désormais des sièges de couleur Gold en non plus blancs. La Courrèges n'est produite que durant le seul millésime 1977. Au millésime 1979, le modèle de base commercialisé sur le marché français s'aligne sur les modèles d'exportation en recevant le moteur 1.4 litres. Pour 1980, la Bagheera S est supprimée de la gamme. La production de la Bagheera est arrêtée en avril 1980.
Production : 1976-1980
Caractéristiques : 4L - 1294/1442 cm³ - 84/84-90 ch.


Matra-Simca Bagheera S

Matra-Simca Bagheera S
En juillet 1975, Matra offre une version S de la Bagheera. Elle est dotée d'un moteur 1.4 litres, celui de la toute nouvelle Simca 1308 GT. Il est alimenté par deux carburateurs double corps. La Bagheera S se ditingue par la fausse extraction d'air sur le capot peinte en noir mat, les enjoliveurs de roues bicolores (argent et noir), une sellerie en tweed et un sigle S en inox brossé apposé sur le nez et les ailes arrière. Notons que la Bagheera Courrèges est également équipée du moteur 1.4 litres. La Bagheera S peut recevoir un toit ouvrant qui est également disponible sur le modèle de base.
Production : 1975-1976  
Caractéristiques : 4L - 1442 cm³ - 90 ch - 190 km/h 


Matra-Simca Bagheera

Matra-Simca Bagheera 
Présentée le 14 avril 1973, la Matra-Simca Bagheera est un original coupé à moteur central transversal et doté de trois places de front. Avec cette conception, Philippe Guédon a voulu priviliégier le confort et l'habitabilité plutôt qu'en optant pour les classiques 2 places ou 2+2. La Bagheera est dotée d'un moteur 1.3 litres dérivé de celui de la Simca 1100. Il est alimenté par deux carburateurs Weber. Grâce une aérodynamqiue bien étudiée, elle peut atteindre les 180 km/h. La carrosserie  de la Bagheera est en matière composite réalisée en polyester selon la technique RTM (Resine Transfert Modling) à froid.
La commercialisation débute le 1er septembre 1973 avec deux versions : la version 1 à la finition dépouillée et la version 2 plus luxueuse (sièges bicolores, glaces teintées, dégivrage de la lunette arrière, jantes en alliage léger). La version 1 aura une diffusion confidentielle et est supprimée de la gamme à l'été 1975.
Le 30 septembre 1974, Matra propose une exécution spéciale réalisée par le couturier André Courrèges. Elle se caractérise par une carrosserie blanc satiné, des garnitures intérieures en simili blanc, un tableau de bord et une gaine de volant garni de simili gold. Il devait au départ s'agir d'une série limitée à 500 exemplaires mais elle restera dans la gamme jusqu'en 1976.
Production : 1973-1976
Caractéristiques : 4L - 1294 cm³ - 84 ch.


Peugeot 2000

Peugeot 2000
La Peugeot 504 est produite en Argentine de 1969 à 1999. Lors de son lancement en 1969, elle est proposée avec le moteur 1.6 litres de la 404 (1969-1974). En 1970 arrive le modèle 504 SL qui reçoit le moteur 2 litres. En 1971/72, la gamme comprend les modèle 504 E (1.6), 504 GL (1.8) et 504 SL (2.0). En 1976, la 504 Argentine prend la dénomination "2000". La gamme comprend alors les versions 2000, 2000 SE à moteur 96 ch, 2000 SES et TN (110 ch). La 2000 SED à moteur 2.3 Diesel complète la gamme en mars 1979. Pour 1980, elle reprend la dénomination 504. La 504 TN est une version à caractère sportif qui se caractérise par sa carrosserie de couleur bleu ou orange garnie de bandes blanches sur les flancs et le coffre arrière. Elle est dotée de jantes sport de 14 pouces.
Production : 1976-1980
Caractéristiques : 4L - 1971 cm³ - 96/110 ch - 160/170 km/h ou Diesel 2304 cm³ - 70 ch - 140 km/h
 
 

Peugeot 504 Coupé V6 TI

Peugeot 504 Coupé V6 TI
En juillet 1977, tandis que les coupé et cabriolet retrouvent le moteur 4 cylindres, le modèle V6 n'est plus proposé que sur le seul coupé. Pour l'occasion, il reçoit une boîte 5 vitesses et le V6 à injection Bosch K-Jetronic qui équipe aussi la 604 TI. La boîte automatique est en option.
Production : 1977-1979
Caractéristiques : V6 - 2664 cm³ - 144 ch - 189 km/h


Peugeot 504 C

Peugeot 504 C
Depuis le lancement des modèles V6 en 1974, les coupé et cabriolet 504 n'était plus équipés du moteur 4 cylindres. En juillet 1977, Peugeot les réintroduit dans la gamme. Ils sont toujours équipés du moteur 2 litres à injection Kugelfischer. La boîte automatique est en optin, uniquement sur le coupé.
Production : 1977-1979
Caractéristiques : 4L - 1971 cm³ - 106 ch - 179 km/h


Peugeot 504 Break

Peugeot 504 Break  
Pour le millésime 1975, les breaks bénéficient aussi des poignées de portes encastrées et des nouvelles jantes. La gamme comprend la commerciale (1.8 essence ou 1.9 Diesel), les breaks GL ou Super Luxe (2.0 essence) et la familiale (2.0 essence ou 2.1 Diesel). Pour le millésime 1976, le break Super Luxe est supprimé de la gamme tandis qu'en bas de gamme arrivent les breaks 504 L et LD qui reprennent la finition simplifiée de la berline 504 L. Au millésime 1978, le break 504 LD reçoit le moteur 2.1 litres tandis que le break 504 GLD et la familiale Diesel hérite du nouveau 2.3 litres.
Production : 1974-1979
Caractéristiques : 4L - 1798/1971 cm³ - 73/93 ch ou Diesel 1948/2112/2304 cm³ - 50/65/70 ch


Peugeot 504

Peugeot 504
Pour le millésime 1975, les berlines Peugeot 504 reçoivent de nouvelles poignées de portes encastrées et de nouvelles jantes. La famme comprend toujours les modèles L, GL et TI à essence et les modèles LD et GLD à moteur Diesel. Pour le millésime 1977, la 504 L reçoit une calandre noire et les 504 GL et TI, un calandre noire avec deux barres horizontales chromées. La 504 GLD reçoit le nouveau moteur 2.3 litres XD2 à la place du 2.1 litres. Pour 1979, la 504 L de vient simplement 504 et reçoit le moteur 2.1 litres dans sa version Diesel.
Production : 1974-1979Caractéristiques : 4L - 1798/1971 cm³ - 79/93-104 ch ou Diesel 1948/2112/2304 cm³ - 56/65/70 ch.


Peugeot 504 C V6

Peugeot 504 C V6 
Depuis 1966, Peugeot et Renault ont signé un accord de coopération industrielle. Ils s'associent avec Volvo pour étudier un nouveau moteur V6. C'est ce dernier qui, à partir d'octobre 1974, équipe les coupé et cabriolet 504. Il s'agit d'un V6 à bloc-cylindres coulé en aluminium coulé sous pression et arbres à cames en tête. Peugeot en profite pôur apporter quelques modifications esthétiques aux phares (regroupés en un seul bloc)  et feux arrière (plus grands). La transmission automatique (en option) n'est disponible que sur le coupé.
Production : 1974-1977
Caractéristiques : V6 - 2664 cm³ - 136 ch - 186 km/h


Peugeot 504 L

Peugeot 504 L
En avril 1973, Peugeot présente une version économique de la 504, la 504 L. Elle reçoit le moteur 1.8 litres d'origine et un train arrière avec essieu rigide. Les freins arrière sont à tambours. La finition est simplifiée avec notamment des pare-chocs démunis de butoirs.
Production : 1973-1979
Caractéristiques : 4L - 1796 cm³ - 79 ch - 154 km/h

Peugeot 504 Break

Peugeot 504 Break 
Au printemps 1971, peugeot présente les versions longues de la 504. Trois versions sont propsoées : la commerciale, le break et la familiale avec trois rangées de sièges. La carrosserie allongée a été conçue par le bureau d'étures de Peugeot dans un souci de polyvalence tout en demeurant élégante. La 504 Commerciale dispose des moteurs de petite cylindrée : le 1.8 litres à essence et le 1.9 litres Diesel. Les break et familiale reçoivent par contre les 2 litres essence ou 2.1 litres Diesel. Pour le millésime 1972, le break est également proposé dans une version Super Luxe mieux équipée.
Production : 1971-1974
Caractéristiques : 4L - 1796/1971 cm³ - 73/93 ch ou Diesel 1948/2112 cm³ - 53/65 ch.


Peugeot 504 C

Peugeot 504 C
En octobre 1970, comme les berlines, les coupé et cabriolet 504 reçoivent le moteur 11 CV de 2 litres de cylindrée. Sur les coupé et cabriolet, il s'agit du moteur à injection.
Production : 1970-1974
Caractéristiques : 4L - 1971 cm³ - 104 ch - 179 km/h
 

 

Lada 1600 GL

Lada 1600 GL
En décembre 1975, VAZ propose le modèle 2106. Dérivé de la 2103, il se distingue par une calandre avec les phares encastrées dans des blocs carrés et des pare-chocs renforcés sur les côtés. La cylindrée du moteur est augmentée à 1.6 litres. En Europe occidentale, la 2106 est commercialisée sous la dénomination 1600 GL.
Production : 1975-1988
Caractéristiques : 4L - 1568 cm³ - 78 ch.

Lada 1300

Lada 1300
En août 1974, VAZ propose une variante de la 2101 dotée d'un moteur à la cylindrée augmentée à 1.3 litres, la 21011. Elle se reconnait à des pare-chocs sans butoirs, une calandre grillagée, quatre aérations sous la calandre, des feux de recul à l'arrière. En Europe occidentale, elle est présentée au Salon de Bruxelles en janvier 1975 sous la dénomination Lada 1300. En septembre 1977, au Salon de francfort, Lada présenté une 1300/1.2 (ou 1200 L selon les marchés) qui reprend le moteur de la 1200 et la finition de la 1300.
Production : 1974-1981
Caractéristiques : 4L - 1294 cm³ - 68 ch.




Lada 1500 S

Lada 1500 S
En janvier 1973, VAZ présente le modèle 2103. Avec une carrosserie légèrement allongée et une large calandre à doubles phares, elle se donne des air de Fiat 125. Le moteur est un 1.5 litres obtenu par allongement de la course. La finition de la 2103 est plus luxueuse : chromes supplémentaires, tableau de bord à cadrans ronds et recouvert de faux bois, équipement plus riche, sièges plus confortables. La VAZ 2103 est commercialisée en Europe occidentale à partir du Salon de Francfort en septembre 1973, sous la dénomination Lada 1500 S.
Production : 1973-1980
Caractéristiques : 4L - 1451 cm³ - 75/77 ch.

Lada 1200 Break

Lada 1200 Break
En avril 1971, VAZ complète sa gamme avec le break 2102. Il est semblable au break Fiat 124 et bénéficie des mêmes adaptation que la berline 2101. A partir du début de l'année 1972, le break 2102 est diffusé en Europe occidentale sous la dénomination Lada 1200 Break.
Production : 1971-1985
Caractéristiques : 4L - 1198 cm³ - 60 ch.


mercredi 21 février 2018

Citroën 2 CV

Citroën 2 CV
En février 1970, Citroën revoit la gamme 2 CV qui se décline en deux versions : la 2 CV 4 qui reçoit le moteur plus puissant de la Dyane et la 2 CV 6 qui reçoit le moteur 3 CV. Ainsi, la 2 CV dépasse désormais la barre des 100 km/h en vitesse de pointe. Les nouvelles 2 CV se distinguent par quelques retouches à la carrosserie : panneau arrière vertical, grand feux de l'ancienne Ami 6 et, à l'avant, des clignotants dans les garde-boues (d'abord rectangulaires puis ronds).
Production : 1970-1974
Caractéristiques : 2H - 435/602 cm³ - 24/28,5 ch



Citroën 2 CV AZA

Citroën 2 CV AZA
En février 1963, la 2 CV AZL devient AZA en recevant un moteur plus puissant (18 ch au lieu de 15 ch) et des pare-chocs plus épais. En décembre 1964, la 2 CV nbénéficie enfin de portes s'ouvrant dans le bon sens. En octobre 1965, la visibilité est améliorée en adoptant les six galces des 2 CV belges. En même temps, la calandre est redessinée avec trois baguettes chromées horizontales tandis que les chevrons migrent juste au-dessus sur le capot.
Production : 1963-1969
Caractéristiques : 2H - 425 cm³ - 18 ch