lundi 24 janvier 2011

Triumph Spitfire 4

Triumph Spitfire 4
Dès 1957, chez Standard-Triumph, on envisage de dériver une version sportive de celle qui allait devenir la Herald. Conçue avec un châssis séparé, la future Herald allait permettre d'en dérivé des variantes à moindre coût. En 1960, Harry Webster, ingénieur en chef de Triumph, propose de projet "Bomb" : une voiture de sport bon marché, d'une gamme inférieure à celle de la TR3, qui se positionnerait en concurrente de l'Austin-Healey Sprite. Pour la carrosserie, Harry Webster fait appel au designer italien Giovanni Michelotti qui a déjà dessiné la Herald. Michelotti réalise un prototype.
Mais, à l'époque, Standard-Triumph est en difficulté et le projet est momentanément mis de côté.
En avril 1961, la firme est rachetée par le groupe Leyland Motors et l'ingénieur Stanley Markand découvre le prototype. Il demande d'en étudier la mise en production.     
Harry Webster poursuit dès lors le développement de la petite sportive. Son châssis sera celui de la Herald mais raccourci pour offrir deux places au lieu de quatre. Après avoir envisagé une carrosserie en fibre de verre, Triumph opte pour une carrosserie en acier, plus rigide. Pour le moteur, il est décidé d'augmenter la cylindrée de celui de la Herald de 950 à 1200 cm³ afin d'atteindre un niveau de performances suffisant. Le 1200 es alimenté par deux carburateurs SU HS2. La voiture de sport sera également dotée de disques de freins à l'avant. Ce choix permet de se démarquer de la concurrence (Austin-Healey et MG utilisent quatre tambours). Côté équipement, Triumph opte pour des vitres latérales descendantes.
Le développement est terminé et la nouvelle petite sportive de Triumph peut être dévoilée, le 17 octobre 1962, au Salon de Londres. Elle est baptisée Spitfire 4. Deux Spitfire sont présentées à Londres, une rouge et une blanche, et elles reçoivent un accueil enthousiaste du public. 
D'octobre 1962 à décembre 1964, la première série de la Spitfire est produite à 45 753 exemplaires dans l'usine de Canley mais aussi en CKD en Afrique du Sud et en Belgique (dans l'usine de Malines).
Production: 1962-1964
Moteur : 4L - 1147 cm³ - 64 ch.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire