vendredi 17 avril 2015

Nash-Healey Coupé Le Mans

Nash-Healey Coupé Le Mans. 1953-1954. Coupé 2 portes. F/R (6L) 4138 cm³.
Née en 1951 de la collaboration de la Nash-Kelvinator Corporation et du constructeur britannique Donald Healey, la Nash-Healey est une voiture de sport à carrosserie en aluminium. Le châssis est dérivé de celui de la Healey Silverstone. La mécanique est celle de la Nash Ambassador mais alimentée par deux carburateurs SU. En 1952, le style original de Donald Healey est revu par Pinin Farina. L’objectif est de se rapprocher de celui des berlines Nash avec, notamment, la caractéristique calandre avec phares intégrés. 1953 voit l’arrivée d’une variante coupé aux côtés du roadster. Le coupé est dénommé « Le Mans » en souvenir de la Nash-Healey qui a terminé troisième des 24 heures 1952. En janvier 1954, Nash est intégré dans le groupe American Motors (fusion avec Hudson). Considérant les faibles ventes de la Nash-Healey, la sortie du modèle 1954 est repoussée au mois de juin. Seul le coupé Le Mans demeure alors au programme et se distingue par une lunette arrière en trois parties au lieu d’une seule sur le modèle 1953. A cette époque, Donald Healey travaille sur le projet de la future Austin-Healey. Par ailleurs, le transport (transfert des moteurs vers la Grande-Bretagne pour être montés sur les châssis, puis vers l’Italie chez Pinin Farina qui l’habille de la carrosserie et, enfin, le retour vers les Etats-Unis) représente un coût énorme. Aussi American Motors décide d’arrêter la production en août 1954.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire