vendredi 14 mars 2014

Renault Dauphine

Renault Dauphine
1956-1965
Moteur AR 4L - 845 cm³
Berline 4 portes
Le 6 mars 1956, Renault présente la Dauphine au Palais de Chaillot à Paris. C'est une nouvelle berline au style moderne et à carrosserie autoporteuse. Elle conserve l'architecture mécanique de la 4 CV avec son moteur placé à l'arrière. Son moteur est d'une cylindrée de 850 cm³ obtenue par augmentation de l'alésage du moteur de la 4 CV. Il développe 30 ch. L'embrayage électromagnétique Ferlec est disponible sur demande à partir du Salon de l'auto 1956. En mai 1957, les Dauphine reçoivent de nouvelles jantes à voile plein. En octobre 1957, quelques nouveautés sont proposées : sièges avant avec bourrelet supérieur, capot sans baguette chromée. Sur les modèles 1959, le taux de compression est plus élevé et la puissance monte à 31 ch.
En octobre 1960, des clignotants ronds sont montés à l'avant et ceux qui étaient placés sur le panneau de custode disparaissent. Les Dauphine reçoivent la suspension "aérostable". Ce dispositif, mis au point par l'ingénieur J.A. Grégoire, se compose de ressorts hélicoïdaux plus souples et de tampons en caoutchouc à l'avant ou de coussins pneumatiques à l'arrière. Il assure une flexibilité variable à la suspension. Pour 1961, les réglages du moteur sont revus afin de réduire la consommation. La puissance est ramenée aux 30 ch. Sur le modèle 1962, la boîte 3 vitesses est entièrement synchronisée.
Sur le modèle 1963, la puissance monte à 32 ch. Les jantes sont maintenant ajourées. Pour 1964, les freins avant sont à disque. La gamme est complétée par la Dauphine Export à boîte 4 vitesses et dont la présentation est semblable à celle de la Dauphine Gordini, provisoirement supprimée du catalogue. La Dauphine Export est proposée durant les millésimes 1964 et 1965 jusqu'au retour de la Gordini.
La Dauphine en compétition
La carrière sportive de la Renault Dauphine commence dès fin avril 1956 aux Mille Miles. D'emblée, les Dauphine dominent leur catégorie avec une victoire de classe pour Gilberte Thirion devant Maurice Trintignant, Louis Rosier et Paul Frère. Le journaliste belge remporte sa classe l'année suivante.
Palmarès de la Renault Dauphine en rallyes (principales victoires) :
1° Tour de Corse 1956, Gilberte Thirion-Nadège Ferrier
1° Rallye des Tulipes 1957, Hans Kreisel-Ten Hope
1° Rallye Monte-Carlo 1958, Jacques Féret-Guy Monraisse
1° Tour de Corse 1958, Jacques Féret-Guy Monraisse
1° Tour de Corse 1959,  Pierre Orsini-Jean Canonici
1° Coupe des Alpes 1959, Paul Condrillier-Georges Robin
 
Marque : Renault
 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire