jeudi 27 mars 2014

Renault 6

Renault 6
1968-1980
Moteur AV 4L - 845/1108 cm³
Berline 5 portes.
En juin 1968, Renault annonce la 6, une berline dérivée de la 4 dont elle reprend les éléments mécaniques mais habillée d'une carrosserie plus moderne en partie inspirée de celle de la 16. La Renault 6 est lancée à l'occasion du Salon de Paris en octobre. Elle se veut confortable et fonctionnelle avec son large hayon arrière descendant jusqu'au pare-chocs. Le moteur est le 850 Ventoux de 34 ch provenant de la Dauphine. Il manque de puissance face à la concurrence et, pour y palier, Renault présentera une version 1100 en 1970. Comme sur la 4, le freinage est assuré par quatre tambours. L'intérieur est relativement cossu avec deux baquettes moelleuses et une tableau de bord garni de faux bois. En option, Renault propose des sièges avants séparés, soit avec dossiers fixes, soit inclinables (couchette).
En septembre 1970, Renault présente la 6 TL qui vient compléter la gamme aux côtés du modèle de base manquant de puissance. La 6 TL est dotée du moteur 1100 avec vilebrequin à cinq paliers de la 8 Major. Il développe 46 ch, soit douze de plus que la 6. Le freinage est assuré par des disques à l'avant et des tambours de plus grande taille à l'arrière. Extérieurement, la 6 TL se reconnaît à une grille d'aération sous la calandre, la plaque d'immatriculation avant placée sur le pare-chocs, des jantes à voile ajouré (pour alimenter les disques en air), un échappement sortant à l'arrière et un équipement  plus fourni : miroir de courtoisie, accoudoir aux places avant et sièges avant à dossier inclinables de série. Côté performances, la 6 TL permet d'atteindre les 135 km/h en vitesse de pointe contre seulement 118 pour la 6 de base.
En octobre 1973, Renault présente une 6 retouchée. Elle reçoit une calandre redessinée avec des phares carrés, des pare-chocs avant rehaussés avec clignotants incorporés et des feux arrières plus grands. L'aménagement intérieur est également revu avec, notamment, de nouveaux sièges avant. La gamme comprend toujours les modèles 6 et 6 TL. La 6 TL se distingue par des jantes ajourées pour refroidir les freins avant à disque et des baguettes latérales. Pour les millésimes 1976 et 1977, la 6 de base est renommée 6 L. La 6 de base est supprimée de la gamme en juin 1979 tandis que la 6 TL lui survit quelques mois jusqu'en mai 1980. Malgré un style banal qui fut critiqué à sa sortie, la Renault 6 rencontrera les faveurs du public et sera vendue à 1,7 millions d'exemplaires en douze ans.

1 commentaire: