dimanche 10 février 2013

NSU Ro 80

NSU Ro 80
Au Salon de Francfort 1967, NSU dévoile une berline d'avant garde, la Ro 80. Elle est équipée d'un moteur rotatif Wankel à deux rotors de 497,5 cm³ délivrant 115 ch. Elle fait appel à de nombreuses solutions techniques modernes : traction avant, quatre roues indépendantes, quatre freins à disque, embrayage automatique à trois rapports. La carrosserie, dessinée par Claus Luthe, a une forme aérodynamique et une surface vitrée exceptionnelle. Le Cx de la NSU Ro 80 affiche une valeur de 0,355 (seule la DS fait mieux à l'époque). La production démarre en octobre 1967. NSU envisage alors d'en produire 12.000 exemplaires par an. Malheureusement, ce chiffre ne sera jamais atteint; La meilleure année est 1969 avec 7.811 exemplaires et ensuite la production annuelle se stabilise autour des 4.000 unités avant de retomber à partir de 1974. La 37.402ème et dernière Ro 80 sot de l'usine le 19 avril 1977. 
Les raisons de cet échec sont plusieurs. Tout d'abord, la NSU Ro 80 est relativement chère à l'achat  par rapport aux modèles concurrents. Ensuite, le moteur Wankel manque de mise au point et l'application de la garantie coûte cher à un petit constructeur comme NSU. En conséquence NSU est repris par Volkswagen qui va petit à petit abandonner la marque. Enfin, le moteur Wankel consomme beaucoup de carburant.
Au cours de sa carrière, la NSU Ro 80 a bénéficié de quelques améliorations et retouches. En octobre 1969, la mécanique est améliorée. En juin 1970, des phares antibrouillards sont montés sous le pare-chocs avant. En 1971, le moteur reçoit deux carburateurs double corps. En octobre 1975, les feux arrière sont redessinés.
Production : 1967-1977
Caractéristique : moteur Wankel 2 x 497,5 cm³ - 115 ch

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire