Citroën ID

Citroën ID. 1956-1975. F/F. (4L) 1911/1985/2175 cm³. Berline 4 portes.
Au Salon de Paris 1956, Citroën présente l'ID 19, exécution simplifiée de la DS 19. Son moteur ne dispose que d'un seul carburateur simple corps ; la boîte de vitesse est à embrayage classique ; la direction et le freinage ne sont pas assistés. L'ID 19 est proposée en trois niveaux de finition : Normale (63 ch), Luxe ou Confort (66 ch). La filiale belge propose en plus une version Grand Confort qui est également vendue en Suisse. Sur les modèles 1962, le freinage est assisté. En octobre 1962, les ID 19 reçoivent, comme les DS 19, un nouvel avant caréné. Sur le marché du Benelux, Citroën propose, en janvier 1964, un ID 19 Tourisme à la finition simplifiée : suppression des butoirs de pare-chocs, cerclage des phares peint, petits faux arrière ronds. Ce modèle n'eut aucun succès et Citroën eut bien du mal a en vendre les derniers exemplaires. Sur les modèles 1965 et 1966, le moteur gagne 4 chevaux supplémentaires (70 ch). Pour 1967, l'ID 19 reçoit le moteur 2 litres à cinq paliers (78 ch). Deux finitions sont disponibles : Luxe et Export. En octobre 1967, les ID 19 reçoivent le nouvel avant avec quatre projecteurs. Pour le millésime 1969, la gamme se dédouble en ID 19 (82 ch) et ID 20 (91 ch). Au millésime 1970, l'appellation ID disparait au profit de nouvelles dénomination : D Spécial et D Super. Pour 1972, la puissance des moteurs est portée à 89 et 99 ch. Les poignées de portes sont encastrées. En juillet 1972, la gamme est de nouveau modifiée. La D Spécial adopte le moteur 99 ch de la D Super. Cette dernière reçoit la direction assistée en série. Enfin, Citroën présente la D Super 5 qui reprend la mécanique de la DS 21 (106 ch) accouplée à une boîte 5 vitesses.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire