Renault Frégate

Renault Frégate. 1951-1960. F/R. (4L) 1997/2141 cm³. Berline 4 portes, Break. Le 30 novembre 150, la Régie Renault dévoile la nouvelle berline Frégate au Palais de Chaillot. Son lancement commercial n'a toutefois lieu qu'un an plus tard au Salon de Paris 1951. Conçue pour concurrencer la Citroën 11 CV, la Frégate a été développée à la hâte et les premiers modèles souffrent de nombreux défauts qui vont ternir sa réputation. Deux niveaux de finition sont proposés lors du lancement en 1951 : Grand Luxe et Amiral. En 1953, le modèle de base, la Frégate Affaires, complète la gamme. En octobre 1954, la Frégate reçoit le nouveau moteur Etandard de 2,1 litres. Le modèle Amiral est retouché avec une grille de calandre ovale plus élégante. Au Salon de Paris 1955, la gamme s'agrandit avec le luxueuse Grand Pavois avec caisse bicolore et le break Domaine. En 1956, un nouveau modèle à la finition simplifiée est proposé. Il reprend le moteur 2 litres d'origine. Il ne sera disponible que durant deux millésimes (sous la dénomination Caravelle en 1957). Pour 1958, la Frégate peut être équipée d'une boîte semi-automatique Transfluide. Son moteur est poussé de 77 à 80 ch. Le modèle 1959 est retouché à l'avant (clignotants débordants) et à l'arrière (feux intégrés dans un motif chromé formant un petit aileron). Un break luxueux à transmission Transfluide, la Manoir, complète la gamme. La production des Frégate est arrêtée en avril 1960.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire