lundi 14 mars 2011

Renault 12

Renault 12
1969-1980
Moteur 4L - 1289 cm³
Berline 4 portes, break 5 portes
En octobre 1969, au Salon de Paris, Renault dévoile sa nouvelle berline de catégorie moyenne : la 12. Sous une carrosserie de style classique, nous retrouvons la traction avant et un moteur 1,3 litres de 54 ch disposé en porte-à-faux à l'avant. Au moment de son lancement, la Renault 12 est proposée en deux finitions : L ou TL. La 12 TL dispose d'accoudoirs sur les portes, de sièges avant séparés et inclinables et de quelques autres équipements supplémentaires par rapport à la version L. La Renault 12 connaît un beau succès commercial et devient, en 1973, la voiture la plus vendue en France.
Au Salon de Paris, en octobre 1970, Renault présente la version break de la 12. Comme la berline, le break est proposé en finition L ou TL. Le break est allongé de 6 cm et offre une importante surface de chargement. Les modèles 1972 reçoivent un alternateur à la place de la dynamo. Ils se distinguent par la disparition des feux de position sur les ailes avant.
En juillet 1972, Renault complète la gamme 12 avec la berline TS plus puissante et plus luxueuse. La 12 TS est équipée du moteur 60 ch du coupé 15 TL. L'augmentation de puissance est obtenue par une modification de l'arbre à cames, un carburateur Weber et un taux de compression plus élevé. L'équipement de la 12 TS comprend des freins assités, des jantes sport, des phares halogènes rectangulaires, une baguette chromée sur les flancs, des sièges avant avec appuie-tête intégré, un compte-tours, etc. Les sièges en similicuir, la radio, la peinture métallisée et les vitres teintées sont en option.
Pour le millésime 1974, deux modèles viennent compléter la gamme : la berline 12 TR à boîte automatique dotée du moteur 60 ch mais dont l'aspect extérieur est semblable à celui de la 12 TL et le break 12 TS.
Au millésime 1975, les breaks L et TL sont renommés LN et TN et une version TR à boîte automatique complète la gamme. Les breaks TN et TR disposent du même niveau d'équipement et se caractérisent par une baguette latérale chromée, comme sur la TS.
En juillet 1975, la Renault 12 bénéficie de plusieurs retouches esthétiques : calandre bordée de gris, pare-chocs avant rehaussés avec clignotants intégrés et butoirs (sauf en finition L), feux arrière agrandis, freins assistés sur tous les modèles (sauf berline L), planche de bord redessinée (sauf L) avec un combiné agrandi, extracteurs d'air latéraux horizontaux noir mat, nouvelles jantes à crevés rectangulaires (sauf L) et suppression des enjoliveurs de roue chromés. La gamme comprend les berlines et breaks L (dont la puissance du moteur est réduite à 50 ch), TL, TS et Automatic. En juillet 1978, la gamme est réduite avec une seule berline en finition TL et les breaks. L'année suivante, seuls les berline et break TL sont maintenus dans la gamme pour leur dernier millésime.
 
Marque : Renault
Variante : Renault 12 Gordini


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire